[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Accueil]
[Accueil]

ISBN 978-2-9534023-5-3


Format 14 x 22 cm

312 pages

LE TAÏMAN Editions

Mots clés : livre érection, homme, prostate, pompe érection, vacuum, anneau pénien, comprimés, implant pénien, injection, injection pénienne, impuissance, dysfonction érectiles, panne sexuelle, sexuel, sexe, sexualité, cancer, diabète, prostate, âge, artériosclérose, panne érectile, panne érection, insuffisance érectile, trouble érection, impuissance sexuelle, libido

Comme tout cancer, celui de la prostate est un fléau.

Mais il faut oser le regarder en face.

Il faut oser faire sauter les tabous qui empêchent encore d’en parler ouver--tement.

Il faut oser insuffler une pensée optimiste aux hommes malades puisqu’il existe des moyens de l’éradiquer. Car le cancer de la prostate n'est pas une fatalité s'il est dépisté à temps.

Alors j’ose!

Ce livre est mon histoire qui pourrait être aussi la vôtre. J’y raconte mes mésaventures dans un récit ouvert saupoudré d’humour à destination des hommes et des couples qui veulent savoir. Des couples, car la compagne est partie prenante de la maladie et de ses séquelles.

C’est après mes déboires sur la table d’opération, plusieurs interventions à suivre et les désagréments qui en ont découlés que j’ai constaté combien les urologues étaient prompts à nous placer leur art pour nous opérer et devenaient muets dès les instruments posés. Alors à qui faire part de ses doutes et de ses interrogations ? Vers qui se tourner pour pallier aux inévita--bles conséquences post-opératoire, quelles soient urinaires ou sexuelles ?


La majorité des chirurgiens et médecins ne connaissent que l’ordonnance, autrement dit les piqûres et les comprimés. Trop facile. Je m’élève contre ce blocage, ce mutisme savamment entretenu alors que d’autres moyens existent comme la pompe à vide (ou à érection) qui représente un moyen naturel très efficace pour ''regonfler'' nos virilités mises à mal. Son emploi dans la durée aurait la capacité de favoriser l'émergence de nouvelles connections vascu--laires et nerveuses sans parler de l'intérêt psychologique à constater que son pénis peut encore se métamorphoser...


Personne ne nous informe non plus sur la nécessité de décongestionner le système veineux et nerveux du petit bassin, traumatisé par l'opération et la descente de la vessie, afin de ré-oxygéner cette région si fortement vascula--risée et qui comprend le pénis.


J’ai écrit ce récit comme un roman, donnant la parole à ma compagne si méritante pour m'avoir supporté le temps de mon rétablissement, trop long.

J'ai également confié ma plume à d'autres hommes malades rencontrés pendant ma quête de connaissances et à des spécialistes de la santé qui voudraient dispenser une meilleure information (il y en a), du pharmacien à l'ostéopathe.

C’est un ouvrage sans concessions, porteur d’espoir, dont le but est de vous faire partager notre vécu pour vous aider dans votre parcours et favoriser un retour à une vie de couple satisfaisante.


                                                                                  Jean FRICHET

« L'homme, parent pauvre de la prévention en matière de santé,

n'est pas préparé à la maladie et encore moins à la découverte

de leurs conséquences. Alors, pertes urinaires et impuissance

prennent des proportions dramatiques alors que nous devons

gérer nos émotions et vivre avec.

Nous n'avons pas le choix et la connaissance, l'expérience

des autres sont nécessaires pour se raisonner et rebondir.


A travers écrits et conférences, ma compagne et moi agissons

pour apporter notre vécu, avec nos mots, et cela nous procure

de grandes satisfactions. »

« Tout traitement engendre des désordres érectiles... comment réagir ?

Voici un récit au langage vrai pour pallier au manque d’informations

sur la vie de couple après la prostatectomie »

Ma prostate, son cancer et moi


Un couple confronté au cancer de la prostate

puis à l’impuissance… un récit optimiste et plein d’humour présentant des solutions… de couple.

La vie n’est qu’un souffle